Comprendre leDénivelé pour

Comprendre le dénivelé pour mieux préparer vos randonnées et éviter les mauvaise surprises

En montagne la difficulté d’une randonnée ne s’évalue pas uniquement en fonction du nombre de kilomètres parcourus… Il faut y ajouter le critère du dénivelé. Et oui, le temps nécessaire pour parcourir 5 km sur du plat n’est pas le même que pour faire 5 km avec 800 mètres de dénivelé à monter !

Mais au fait, qu’es aquo le dénivelé ?

Le dénivelé est la différence d’altitude entre deux points géographiques. Par exemple, le départ de votre randonnée est situé à 1000 mètres d’altitude et le sommet que vous envisagez culmine à 1800 mètres, vous devez alors gravir 800 mètres de dénivelé positif (différence entre point le plus haut et point le plus bas). Bien entendu, une fois au sommet il faudra redescendre, ce qui veut dire que vous aurez 800 mètres de dénivelé négatif à parcourir.

Cet exemple illustre bien la notion de dénivelé global mais il ne prend pas en compte TOUTES les montées et descentes que l’on doit réellement parcourir. En effet, sur la plupart des itinéraires de randonnée, il est incontournable de devoir redescendre de quelques mètres puis de remonter, pour être plus clair prenons l’exemple suivant:

Vous partez du point A situé à 0 mètres d’altitude et votre objectif est de monter au sommet du point F situé à 1000 mètres d’altitude. Vous avez donc 1000 – 0 = 1000 mètres de dénivelé global positif. Or le chemin passe par des lacs et des cols matérialisés par les points B, C, D et E. Vous montez puis descendez plusieurs fois avant d’arriver au sommet du point F. Pour connaître le dénivelé réel que vous allez parcourir, il faut faire la somme de toutes les montées (flèches rouges). Le dénivelé cumulé des montées est donc de :
  • Différence d’altitude entre les points A et B =  + 500 m
  • Différence d’altitude entre les points C et D = + 500 m
  • Différence d’altitude entre les points E et F =  + 500 m
Graphique Comprendre le Dénivelé cumulé
Le dénivelé cumulé est la somme de toutes les montées, il est souvent bien plus important que le dénivelé global.

Soit 1500 m de montées !! Ce qui n’est plus du tout la même chose pour les jambes ! C’est exactement le même principe pour la descente.

Vous l’aurez compris, plus le dénivelé est important, plus la randonnée risque d’être longue et difficile. Néanmoins, la distance est également à prendre en compte car gravir 800 mètres de dénivelé sur une distance de 10km n’est pas la même chose que sur 5 km. Dans le second cas, on peut aisément deviner que la pente sera beaucoup plus raide.

 

“Plus le dénivelé est important, plus la randonnée risque d’être longue et difficile”

graphique pour comprendre le dénivelé
Pour un même dénivelé, plus la distance est courte et plus la pente sera forte !

 

Comment mesurer le dénivelé ?

Les courbes de niveau en brun représentent les pentes, plus elles sont rapprochées et plus la pente est raide

 

Il existe plusieurs solutions pour mesurer le dénivelé sur un itinéraire de rando. La première consiste à regarder sur les topos de randonnée. Le dénivelé total (cumulé) est systématiquement mentionné dans le descriptif des itinéraires.

La deuxième option consiste à utiliser la bonne vieille carte IGN au 1/25000ème. C’est l’outil qui vous apportera le plus d’informations grâce aux courbes de niveau. En géographie, une courbe de niveau est une ligne formée par des points situés à une même altitude. La distance entre 2 courbes varie d’une carte à une autre (voir la légende de la carte) mais elle est généralement de 10 mètres sur les cartes au 1/25ème. Ainsi, plus les courbes sont rapprochées et plus la pente est raide.

A vous donc de calculer minutieusement la somme des montées et des descentes. Pour vous aider, des courbes maîtresses plus épaisses indiquent l’altitude tous les 50m (pour les cartes où l’équidistance entre deux courbes est de 10 mètres). La lecture de carte est à la portée de tout le monde mais elle nécessite néanmoins des connaissances en orientation. J’y reviendrai dans de prochains articles.

IGN – Voir les Cartes de Randonnées IGN

La troisième option plus rapide consiste à se rendre sur le site internet Géoportail. Une fois votre itinéraire affiché, cliquez sur “Outils” (colonne de droite) puis sur “Établir un profil altimétrique”. Il vous suffit ensuite de cliquer sur votre point de départ puis cliquer sur la carte en suivant l’itinéraire envisagé jusqu’à votre point d’arrivée (double clic). Le logiciel calcule automatiquement le profil altimétrique avec le dénivelé et la distance. Cet outil est très intéressant pour se rendre compte des montées et descentes ainsi que la raideur de la pente.

Pour aller plus loin, le Géoportail propose l’affichage de la carte topographique en mode 3D. Je vous conseille vivement d’essayer c’est bluffant de réalité !

Le Géoportail est un outil simple et puissant particulièrement utile pour préparer sa randonnée

De nombreux autres outils en ligne permettent de calculer le dénivelé facilement : Openrunner, Visorando, applications smartphone etc…

L’ IGN propose également un application GPS pour smartphone très intéressante qui permet (entre autres) de calculer le dénivelé :

TEST Application GPS : IphiGénie

Maintenant que le dénivelé est une notion plus claire, il ne reste plus qu’à estimer le temps de parcours pour bien préparer votre randonnée. Je vous donnerai les astuces prochainement. N’hésitez pas à partager cet article autour de vous 😉

 

1 commentaire sur “Comprendre le dénivelé pour mieux préparer vos randonnées et éviter les mauvaise surprisesAjoutez le votre →

Laisser un commentaire