Cabane_Aygues_Cluses_crop

Dormir en cabane c’est s’évader !

Nichées au bord d’un lac, d’un torrent ou au fond d’un vallon, les cabanes pyrénéennes sont de véritables joyaux ouverts à ceux qui souhaitent y passer la nuit. Il en existe plus d’un millier d’un bout à l’autre de la chaîne ! Voyons maintenant les bonnes raisons d’y passer une nuit.

 

 

Les cabanes : de quoi s’agit-il exactement ?

Les cabanes de montagne sont toutes issues de la tradition pastorale. Dans toutes les vallées pyrénéennes, les bergers construisaient et utilisaient ces petits abris de pierre pour entreposer du matériel et y passer la nuit pour garder les troupeaux pendant les mois d’été.

Le déclin progressif de l’activité pastorale a poussé les bergers à les utiliser de moins en moins comme lieu de travail. Certaines ont été abandonnées, d’autres ont été peu à peu utilisées par les randonneurs. Conscients du patrimoine exceptionnel que représentent ces abris, des associations et communes de montagne ont décidé de les mettre en valeur et d’en restaurer.

Aujourd’hui, de nombreuses cabanes sont encore utilisées par des bergers mais la plupart servent uniquement aux randonneurs de passage. Ainsi, celles qui sont utilisées sont fermées à clé par les bergers et les autres restent ouvertes.

Cabane de Sausset
Cabane de Sausset

 


Les Pyrénées sont le seul massif montagneux de France où l’on peut accéder librement à ces abris. Parfois, les communes mettent les clés à disposition des randonneurs sur demande.


Des randonnées plus longues, un sac plus léger

Un des avantages d’une nuit en cabane est de pouvoir partir plusieurs jours avec un sac plus léger que pour un bivouac. Pas besoin de porter la tente et lorsqu’il y a des matelas, pas besoin de tapis de sol non plus. De plus les cabanes permettent d’entreprendre des randonnées assez longues avec une halte “confortable”. Il est possible d’y laisser ses affaires après une bonne nuit pour partir plus léger à la conquête d’un sommet voisin.

Cabane de Saoubiste
La Cabane de Saoubiste : un Intérieur rustique

Un luxe rustique

La plupart des cabanes peuvent accueillir entre 4 et 6 personnes.

Personne ne peut les réserver, cela veut dire que vous ne serez peut-être pas les seuls à y dormir. Dans ce cas, la solidarité montagnarde s’impose: on se sert un peu !

Que l’on s’entende bien : si la plupart sont ouvertes au randonneur pour y passer la nuit, ne vous attendez pas au confort d’un hôtel ou d’un refuge ! On ne les appelle pas des “cabanes” pour rien. Vous y trouverez le strict minimum pour vous abriter des éléments :

quatre murs, un toit, des bas flancs parfois des matelas pour dormir, une cheminée ou un poêle (pas tout le temps) pour se réchauffer. Les plus grandes sont dotées d’une table avec des bancs et toute sont situées à proximité d’un point d’eau.


 Le plaisir d’une soirée en cabane

Repas au coin du feu
Repas au coin du feu
Ah la magie d’une soirée en cabane ! Tous ceux qui ont essayé vous parlerons d’un moment inoubliable au milieu de l’immensité montagnarde. Une soirée en cabane se gagne souvent au prix d’un effort physique pour y accéder mais une fois le sac enlevé, vous entrez dans un autre monde l’espace d’une nuit.
Une soirée en cabane c’est une ambiance unique, un véritable état d’esprit qui reste gravé dans les mémoires :

le feu qui crépite dans la cheminée, de bons amis pour partager une grillade et une bonne bouteille de vin, se raconter des histoires… Avant d’aller vous coucher, vous jetez un coup d’œil dehors, le calme règne sous un ciel étoilé comme on en voit rarement !

Et que dire du plaisir matinal d’ouvrir la porte après une bonne nuit et de pouvoir admirer le paysage qui vous entoure.

Quel plaisir de partager une soirée au coin du feu entre amis ou en famille et de se réveiller au petit matin dans un cadre aussi reposant


Dépaysement garanti !

Quand on ouvre la porte d’une cabane pour s’y réfugier ou passer la nuit, les soucis ne rentrent pas avec vous. Si par malheur ils vous ont suivi pendant la montée, l’ambiance de la cabane vous les fera vite oublier. En cabane, on ne pense qu’aux choses essentielles, le plaisir d’être ici dans le moment présent envouté par cette fascination du feu qui crépite. La cabane est un refuge pour le randonneur, un abri qui l’extrait de la rudesse des éléments extérieurs, un lieu de vie que l’on partage à plusieurs loin des écrans de télévisions et des téléphones portables. Ici, pas de réseau, pas de radio, pas de klaxons, juste le bruit du vent, un calme absolu si reposant.

Cabane de Chérue


Bienveillance et Partage

Étant à disposition de tout le monde, le bon état des cabanes est de la responsabilité de chacun. Il n’est pas rare d’en trouver dans un état lamentable avec des poubelles, des inscriptions partout sur les murs, des bouts de verre dans la cheminée…

 

Voici quelques règles de bons sens pour que chacun puisse profiter de ces lieux magiques:

  • Redescendez vos déchets car personne ne le fera à votre place. Et si vous avez réussi à monter vos bouteilles pleines, vous arriverez à les redescendre vides 😉 Pas besoin de 10 portes bougies par cabane!
  • Ne brulez pas vos déchets dans la cheminée
  • Si vous faites du feu pensez à laisser un petit stock de bois pour les prochains. C’est toujours un plaisir de trouver du bois à l’intérieur.
  • Ramassez du bois bois mort sinon coupez en avec parcimonie

  • Faire du feu et couper du bois sont interdits dans le Parc National des Pyrénées
  • N’écrivez pas sur les murs ou les poutres pour laisser une trace de votre passage. Souvent des cahiers ou des carnets sont prévus à cet effet pour laisser des messages.
  • Lorsque vous partez, rangez et passez un coup de balais.
  • Passez y une nuit ou deux maximum.
  • Le berger est prioritaire pour l’usage des cabanes
  • Pensez à bien refermer la porte

Où trouver des informations sur les cabanes ?

 

Cabane d'Aygues Cluses
Cabane d’Aygues Cluses (1830m)

  • http://pyrenees-refuges.com: un site qui référence l’ensemble des cabanes et refuges des Pyrénées. Vous y trouverez quelques photos et parfois de commentaires sur l’état des cabanes (pas toujours actualisés.
  • Les mairies: la plupart des cabanes sont la propriété des communes. Renseignez-vous directement auprès des services de la mairie.
  • A la découverte des cabanes de bergers en vallée de Barèges, Céline Bonnal. Un bel ouvrage recensant toutes les cabanes de la vallée de Barèges.

1 commentaire sur “Dormir en cabane c’est s’évader !Ajoutez le votre →

  1. Merci pour ce bel article Alexandre !
    j’ai découvert il y a peu une super app sur smartphone, elle s’appelle : PeakFinder (environ 5€)
    C’est super bien fait car elle vous permet (même sans réseau) de connaitre les noms des reliefs autour de vous et ce, un peu partout dans le monde, dont bien sûr nos chères Pyrénées ! Quoi de mieux pour le soir après la balade ou au matin de se faire un petit tour d’horizon ?! 🙂
    Je recommande !
    Mr Freez

Laisser un commentaire